Accueil > L’Hôpital > Etudes, Projets & Rapports > ETATS GENERAUX DU CNHU

ETATS GENERAUX DU CNHU

LES ETATS GENERAUX DU CNHU SE SONT TENUS A COTONOU LE 15 NOVEMBRE 2002

LES PROFESSIONNELS DE LA SANTE ET DES SECTEURS CONNEXES AU CHEVET DU CNHU DE COTONOU
PLUS D’UNE CENTAINE DE CADRES, EXPERTS ET PROFESSEURS EXAMINENT LES VOIES ET MOYENS POUR RENDRE PLUS PERFORMANTES LES PRESTATIONS DU PLUS GRAND HOPITAL DE REFERENCE DU BENIN

L’ouverture officielle des états généraux du Centre national Hospitalier Universitaire Hubert KOUTOUKOU MAGA (CNHU-HKM) a eu lieu, le lundi 11 novembre 2002 devant un parterre important de hauts cadres et d’experts venus notamment, de l’Administration centrale, décentralisée et des institutions du Système des Nations Unies. Il s’agit des premières assises du genre qui se penchent au chevet du CNHU-HKM pour étudier ses problèmes et leur trouver les solutions qui conviennent. En effet, les termes de référence desdites assises sont les suivants :

1) Déterminer la place de la mission du CNHU de Cotonou dans la politique sanitaire nationale ;

2) Décrire l’évolution du CNHU de Cotonou à travers ses différentes étapes structurelles et organisationnelles ;

3) Identifier les problèmes fondamentaux d’organisation du CNHU de Cotonou afin d’en dégager les causes ;

4) Proposer les solutions appropriées permettant au CNHU, de jouer pleinement son rôle. Dans cette optique, plusieurs thèmes ont été définis par le COPEG pour servir de bases de réflexion aux participants à ces états généraux. Nous pouvons citer pêle-mêle :
- Le CNHU-HKM de Cotonou : mission et rôle ;
- Organisation, fonctionnement et gestion du CNHU de Cotonou ;
- Qualité des soins et prestations de services au CNHU ;
- Coopération technique et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication ;
- Infections nosocomiales et environnement hospitalier au CNHU-HKM de Cotonou.

La cérémonie inaugurale des états généraux du Centre National Hospitalier Universitaire Hubert Koutoukou MAGA de Cotonou a été présidée par le Dr Céline Yvette KANDISSOUNON SEIGNON, Ministre de la Santé Publique. Elle était entourée du Dr Lazare LOCO, Représentant de l’OMS, du Professeur Hyppolite AGBOTON, Cardiologue président du Comité préparatoire des états généraux (COPEG) et du Commandant Barthélémy KPAKPASSOU DEGAN, Directeur du CNHU-HKM. 
A cette occasion, le Président du COPEG a souhaité la bienvenue aux participants et souligné l’importance et l’opportunité des présentes assises. Selon le Professeur Hyppolite AGBOTON, les états généraux du CNHU donnent l’occasion aux uns et aux autres, de mesurer le chemin parcouru par cette institution nationale de référence qui a besoin de marquer une pause pour s’interroger et envisager les réformes proposées par les participants.
Le Commandant Barthélémy KPAKPASSOU DEGAN, Directeur du CNHU-HKM a émis l’espoir que les résolutions, recommandations et plans d’action qui sortiront des présents reflètent les besoins réels de cette institution et lui permettre d’améliorer ses prestations de services.

Après l’ouverture officielle et la présentation des différentes communications, les travaux se sont poursuivis en quatre (4) groupes ayant repris les thèmes des exposés. Les résolutions et recommandations issues de ces travaux ont essentiellement mis l’accent sur la nécessité d’augmenter les capacités techniques, financières, immobilières et humaines du CNHU-HKM pour lui permettre de jouer pleinement son rôle d’hôpital de référence nationale.

Par ailleurs, les participants ont proposé l’installation d’un plateau technique opérationnel et la création d’un service de porte, d’accueil et d’orientation pour prendre en charge, les affections faisant l’objet de fréquentes évacuations à l’Etranger, la réorganisation structurelle, financière et gestionnaire du CNHU-HKM etc...

En outre, les participants aux Etats généraux du CNHU-HKM ont suggéré aux autorités du CNHU-HKM de mettre les différents services en réseau informatisé, de les doter d’un cyberespace et d’encourager les explorations diagnostiques assistées par ordinateur afin que le CNHU-HKM améliore progressivement ses prestations notamment en matière de soins.

A la clôture des travaux présidée par le Ministre de la Santé Publique, un rapport général a été présenté par le Dr Sidonie TCHABI. Il a mis l’accent sur les axes stratégiques retenus par les participants à savoir :
- le recrutement d’un personnel qualifié et en nombre notamment, les médecins ;
- le renouvellement des infrastructures techniques ;
- la création d’un autre Centre national hospitalier et universitaire ;
- l’installation de nouvelles entités hospitalières pour déconcentrer les unités actuelles de soins etc…

Dans son mot de bienvenue, le Dr Prosper AHONLONSOU, Président du présidium des travaux a félicité les participants pour le travail abattu et la discipline qu’ils ont observés tout le long des travaux. Il a remercié Mme le Ministre de la Santé Publique pour sa disponibilité et sa sollicitude envers le Comité préparatoire des états généraux (COPEG) et les participants.

En mettant fin aux travaux des premiers états généraux du CNHU-HKM, le Ministre de la Santé Publique a estimé que les objectifs qu’il a fixés aux participants à l’ouverture ont été pleinement atteints. La qualité des participants et les résultats obtenus sont satisfaisants. Elle a pris acte des conclusions issues des présentes assises qui proposent de nouvelles voies de développement du CNHU-HKM. Le Dr Céline Yvette KANDISSOUNON SEIGNON a indiqué que le Gouvernement tiendra compte de ces résultats et les mettra en œuvre aussitôt que possible.

Cependant, les cadres du CNHU-HKM doivent désormais prendre conscience de leurs tares et s’améliorer pour redonner un nouveau visage et devenir au plus grand hôpital national de référence du Bénin. Elle a promis contribuer au renouveau du CNHU-HKM en initiant au besoin, des réformes plus hardies que celles proposées dans le rapport général des états généraux.


Source : OMS/BENIN - e-mail : omship@intnet.bj